Pour un Cameroun juste envers tous ses enfants, même ceux de la diaspora.

Mes amis, nous sommes en 2018. L’année qui marque le début du changement à tous les niveaux. Et une partie souvent négligée de notre vie quotidienne en tant que Camerounais, est le statut des différents groupes des natifs de notre Nation vivant en dehors de notre terre chérie.

Dans le but de réinventer notre patrie et de redonner la liberté aux Camerounais, la diaspora fera partie de mon grand chantier d’innovation.

Mon mandat viendra rendre justice à ceux là qui se sont vus refusé leurs droits les plus naturels tels que: Le droit de vote, Les opportunités d’emploi, La recherche d’une vie meilleure ou même encore, à une échelle plus grave, La Nationalité Camerounaise.

Plusieurs ont dû renoncer à leur patrie, à cause d’une double nationalité. Je considère ceci comme une atteinte, car toute personne native ou ayant les origines de ce pays, est déjà Camerounaise.

Je redonnerai la liberté d’être Camerounais à tous les Camerounais de la diaspora. Pour cela:

Je réformerai la loi sur la Nationalité pour lever les entraves à la double nationalité.

Créerai des ponts pour soutenir la diplomatie.

J’attirerai l’épargne de la Diaspora pour l’investissement.

Je mettrai sur pied un statut de la Diaspora Camerounaise avec une Agence Nationale de la Diaspora, ainsi que des représentants de la Diaspora au Parlement.

Je mettrai sur pied un fichier national ainsi qu’un registre du statut civil de la Diaspora, pour avoir une vie exacte de la répartition des Camerounais dans le monde, ainsi qu’une vue d’ensemble de leurs compétences et de leurs entreprises.

Je développerai un statut spécial des Camerounais d’origine issus de la traite négrière et de la colonisation.

Je développerai des Maisons du Cameroun dans ke monde avec un rôle hybride de foyer d’accueil, de représentation commerciale et touristique, de centre culturel diplomatique.

Je réduirai les coûts des envois d’argent de l’étranger vers le Cameroun à des niveaux acceptable.

Cher amis de la Diaspora, vous l’aurez compris, mon mandat sera régi par un programme fait et bâti en pensant à vous. Votre vote le 7 Octobre, sera le début d’une tout autre vie pour le Cameroun, et vous ne serez pas des restes !