Mon Engagement Budgetaire

Pour parvenir à remettre le pays sur pied avec ce programme volontairement ambitieux, je maintiendrai avec sérieux, une trajectoire budgétaire responsable pour maintenir le déficit public sous la barre des 3% du PIB sur l’ensemble du septennat, tel que requis par la CEMAC. 

Je dois aux Camerounais l’honnêteté et le sérieux qui m’impose d’utiliser des hypothèses volontairement prudentes et en ligne avec le cadrage budgétaire actuel.  Notre approche budgétaire est fondamentalement construite autour de la confiance et de la responsabilité.

Je m’engage aussi à assurer que la dette du Cameroun reste soutenable et en dessous de la barre prudentielle de la CEMAC pendant tout le septennat.

Je m’assurerai que la philosophie du budget-programme soit transposée dans tous les démembrements de l’Etat pour assurer une cohérence budgétaire nationale.    

Je veux sortir le Cameroun du jeu de la défiance et des économies de court terme en mettant en œuvre 5 principes pour réussir avec mes réformes :

  • Une visibilité claire: Une Loi de Programmation fixera les objectifs budgétaires de chaque secteur sur le septennat.
  • Transparence: Toutes les actions mises en place pour reformer notre budget seront publiées et accessibles.
  • Contrôle Parlementaire: Dorénavant. Le gouvernement présentera un compte rendu trimestriel de la situation budgétaire au Parlement.
  • Incitations: Les départements ministériels ainsi que les agents publics bénéficieront d’une prime sur les gains engendrés par les économies occasionnées par mes mesures.
  • Responsabilité : Chaque ministre aura des objectifs économiques à atteindre et ceux qui ne les réaliseront pas ne seront pas maintenus à leur poste au gouvernement.