Eau

En ce qui concerne l’eau, l’assainissement du secteur portera sur le transfert de la compétence de production et de distribution vers les communes qui pourront soit le faire elles-mêmes ou alors mettre en place des concessions avec des entreprises Camerounaises uniquement.

L’Etat mettra en place un fonds de développement de l’eau potable et du traitement des eaux usées doté de FCFA 100 milliards par an sur 5 ans ainsi qu’un régulateur national pour s’assurer de la bonne marche du secteur.

Les grands projets qui s’imposent pour développer l’accès à l’eau potable, surtout dans le septentrion, seront financés par la dette et par des mécanismes innovants à travers le fonds de développement de l’eau potable et du traitement des eaux usées.