Aerien

Le développement du secteur aérien sera essentiellement assuré par le secteur privé avec une structuration initiale du secteur par l’Etat.

Le développement de l’infrastructure nécessaire pour ce nouveau déploiement sera financé par des contrats BOT et PPP, alors que la flotte et les systèmes seront essentiellement financés par le secteur privé à travers des garanties couvertes par un fonds spécial de développement de l’aérien doté d’une enveloppe initiale de FCFA 100 milliards et augmenté de 50 milliards par an sur 5 ans.

L’Etat mettra en place un fonds spécial pour la garantie des financements à hauteur de FCFA 100 milliard qui augmentera de 50 milliards par an sur 5 ans, logé auprès de l’organisme en charge de la gestion du nouveau fonds souverain Camerounais à mettre en place.